Pourquoi et comment développer votre créativité

Si vous avez fait le point avec vos expériences passées le mois dernier en travaillant sur l’empathie, vous avez probablement mis en lumière de nombreux projets réalisés. Assurément, ils ont nécessité une part de créativité et généré des idées pour leurs mises en œuvre. En effet, la créativité n’est pas ouverte qu’à une élite, elle existe en chacun de nous pourvu que nous la laissions s’exprimer.

La créativité, une capacité pour innover et donner de la couleur à sa vie et ses projets

En laissant votre imagination vagabonder vous pouvez trouver des solutions innovantes à des problèmes du quotidien ou, dans un cadre professionnel, faire avancer des projets de manière efficace. La notion de plaisir prend une large place quand on s’octroie la possibilité de sortir des sentiers battus, le champ des possibles se fait alors plus vaste.

Dynamisez votre pouvoir créateur

Être créatif nécessite une certaine gymnastique qui demande du temps et de l’entrainement. Pour certains d’entre nous, c’est aussi faire évoluer son état d’esprit. En effet, l’inspiration se fait plus riche quand nous sommes nourris par des expériences nouvelles, quand la curiosité nous anime et que nous sommes enclins à sortir de notre zone de confort.

Quelques conseils pour booster votre créativité, votre imagination

1. Donnez du sens à vos envies

La créativité s’appuie dans un premier temps sur une motivation, une envie, un objectif. Pas besoin d’avoir un gros projet pour se lancer, il s’agit plutôt d’initier une posture d’ouverture à chaque petit problème rencontré pour générer de nouvelles solutions. Parfois on crée sans but précis si ce n’est celui de mettre sur papier une émotion particulière. Il s’agit simplement d’exprimer ce qui nous anime favorisant ainsi la détente, le bien-être.

Pour les projets d’envergure, l’essence même de cette créativité prend sa source sur cette volonté d’atteindre un but. D’ailleurs, vous pouvez si vous le souhaitez vous aider de la méthode QQOQCCP pour clarifier vos projets.

2. Accordez vous du temps

Pour rêver il faut se donner le temps de laisser son esprit vagabonder et ne pas hésiter à mettre tout en place pour favoriser cette posture d’écoute et de créativité. Certains ont besoin de calme et de tranquillité, de balade en campagne ou bord de mer quand d’autres laissent la porte ouverte aux pensées créatrices sous la douche ! Soyez présent à vous-même dans cet espace temps, de manière à garder en mémoire toutes les idées qui émergent.

3. Choisissez la bonne humeur pour booster votre créativité

Difficile de créer dans l’urgence ou quand vous vous sentez tendus, anxieux. Offrez-vous une parenthèse de douceur, de rire, de jeu pour libérer l’esprit de ce qui vous encombre et laissez ainsi votre attention retrouver de la latitude, de la souplesse pour élargir le champ des possibles.

4. Consignez toutes vos idées, sans censure

Pour faire preuve de créativité, laissez venir toutes les pensées autour de votre projet sans aucune censure. Notez tout ce que cela vous inspire, même tout ce qui vous semble incongru !

Très souvent, les meilleures idées prennent appui sur une réflexion décalée. Notez sur un carnet les réflexions qui arrivent, enregistrez vos idées à l’aide de votre téléphone …

Trouvez votre méthode pour ne rien laisser passer.

5. Echangez, partagez avec votre entourage

N’hésitez pas à partager autour de vous vos objectifs, vos envies et inspirez vous des expériences de chacun. Les échanges avec d’autres personnes stimulent la réflexion ; effet boule de neige garanti pour laisser émerger des possibilités diverses et variées.

Par exemple, des séances de brainstorming s’intègrent très bien dans l’environnement professionnel où la créativité de groupe permet d’accéder à plus d’idées tout en jouant sur la cohésion d’équipe.

6. Soyez ouvert et libre dans vos réflexions

Jusqu’à présent, vous avez développé de nombreuses compétences et acquis des connaissances grâce à tout ce que vous avez réalisé car la vie est un apprentissage permanent. Ne posez pas de limites à vos idées et sortez des sentiers battus ! Si à chaque pensée émergeante vous avez l’habitude de dire « oui… mais… » vous fermez alors la porte à toutes nouveautés. C’est pourquoi je vous invite à mettre de coté vos peurs car il n’y a pas d’échec dans la vie mais des retours d’informations qui vous permettent d’apprendre et d’avancer en apportant des correctifs à vos idées de départ.

Acceptez tout ce qui vient, sans laisser les freins vous bloquer dans vos réflexions.

7. Soyez curieux de tout

Pour développer votre créativité, posez un regard neuf sur les choses les plus banales qui soient, comme si c’était la première fois. Observez avec attention, en pleine conscience. Ainsi, vous faites appel à tous vos sens pour libérer votre imagination. Stimulez votre pensée créatrice en nourrissant votre esprit d’images, de paysages, de culture, d’informations diverses. Partez à la découverte de nouvelles choses.

8. Entrainez vous à penser différemment

Pour renforcer votre créativité, il faut vous entrainer à vivre les choses différemment, à les penser autrement. Ce sont des exercices qui, en les répétant, vont s’intégrer en vous et devenir des automatismes. Pratiquez, pratiquez, pratiquez encore et encore !

Être créatif est une compétence, une capacité qui se développe à force d’expériences.

Exercice pratique pour développer la créativité

Prenez le sujet que vous souhaitez voir évoluer.

Vous allez considérer cet objectif en prenant 3 positions différentes. Vous serez tour à tour dans le rôle du « rêveur », du « réaliste », du « critique ».  Pour faciliter ce jeu de rôle vous pouvez mettre en scène 3 espaces différents, 3 chaises par exemple… Ainsi quand vous êtes dans la position du « rêveur » face à votre problématique vous êtes assis sur la chaise A, la seconde chaise est associée à votre personnage « réaliste » et la chaise C a pour vocation de laisser s’exprimer le « critique » en vous.

ÉTAPE 1 : expérimentez ces 3 états

  • Faites l’expérience et dans l’espace A (cette chaise si vous avez choisi cette option), vous vous remémorez un souvenir où votre créativité a été très présente. Revivez cette situation dans cette position du « rêveur » créatif et visionnaire.

  • Ensuite déplacez vous dans l’espace B. Identifiez une situation où vous avez planifié des actions et agis en fonction d’un objectif précis. Revivez l’expérience dans la peau du « réaliste » qui est pragmatique et réaliste.

  • En position C, pensez au moment vous avez analysé de manière constructive un projet. Une situation où vos remarques et vos suggestions ont permis d’améliorer la vision. Revivez cette expérience en mode « critique ».

ÉTAPE 2 : choisissez l’objectif à faire évoluer et alternativement soyez rêveur, réaliste et critique

Prenez maintenant votre objectif, celui qui vous tient à cœur aujourd’hui. Mettez vous dans la position du rêveur (espace A) et visualisez vous, atteignant votre but… Comme dans un film où vous êtes le personnage principal et que tout a été possible simplement, facilement. Installez vous dans l’espace, racontez comment le rêveur est arrivé à son objectif, sans aucune inhibition, ni limitation.

Placez vous ensuite dans l’espace B. Associez vous à cette histoire, ce rêve devenu réalité. Mettez vous dans la peau des différentes personnes impliquées et prenez connaissance des étapes qui ont été mises en place pour atteindre le but. Réaliste et pragmatique, déroulez le film. Expliquez comment cette histoire a pu se mettre en œuvre, les différentes séquences.

Dans la position du critique et bien installé dans cet espace C, observez s’il manque des choses, si des ajouts seraient intéressants. Dans ce rôle, demandez au rêveur (en posant votre regard vers l’espace A) Comment les choses peuvent être améliorées. Si votre part « critique » a des questions, reprenez alors votre position de « rêveur » et suggérez des réponses, des alternatives.

Puis vous reprenez votre rôle du « réaliste » et découpez le film en séquences. Décrivez les étapes.

Et de nouveau, laissez votre esprit « critique » évaluer s’il y a encore des choses à ajouter pour que l’histoire soit pleinement satisfaisante. Et ainsi de suite, si des manques sont identifiés, faites appel au « rêveur » …

Vous déroulez l’histoire en vous appuyant sur ces 3 positions jusqu’à ce que ces 3 parties soient toutes satisfaites et en accord. Prenez bien le temps d’intégrer votre rôle dans chaque espace avant de répondre aux questions. Si vous avez des difficultés pour réaliser cet exercice, je suis à votre disposition pour vous accompagner dans l’atteinte de vos objectifs.

Pour prendre rendez-vous

Par téléphone au 06 10 61 53 09. N’hésitez pas à me laisser un message avec vos disponibilités
que je puisse vous faire des propositions ou vous rappeler.

Share This